Conclusion

Les besoins croissants en mobilité, sans pour autant occulter l’aspect sécurité, des sociétés modernes, la maîtrise de l’impact environnemental et la nécessité de diversifier les sources d’énergie dans les transports, lesquels dépendant à ce jour très fortement du pétrole, sont autant de défis majeurs que l’automobile aura à relever dans les années à venir. 

Aussi, au même titre que la crise de 1929 ou le choc pétrolier de 1973 ont été des tournants dans l’histoire automobile, à coup sûr les années qui arrivent marqueront également cette dernière. 

Le couple moteur - carburant sera à n’en pas douter un des leviers d’action essentiel. Il conviendra donc d’apporter une attention toute particulière à l’amélioration des moteurs conventionnels, au développement de carburants alternatifs et d’alternatives au moteur conventionnel. 

Par ailleurs au fil du temps, ce "concentré de technologie" a atteint un tel niveau d’interdépendance qu’on ne peut ignorer toute l’importance qu’il y aura aussi lieu d’accorder à l’électronique, à l’aérodynamisme, au châssis, aux pneus et à bien d’autres organes tels que la transmission, les suspensions, … 

C’est donc en agissant sur l’ensemble de ces composants que "la voiture sera en mesure de répondre aux enjeux de demain"!

Faisons le pari que naîtront des solutions satisfaisantes, au regard des enjeux, des efforts soutenus des uns et des autres et de la recherche et de la compétition entre les différentes options alternatives.

 

TPE 2010\2011

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site